mardi 28 février 2017

Tout a une fin, même la galantherie! Mais la relève est là!

Eh oui, mes pauvres amies, c'est ainsi: quand on leur offre trop de douceur, les galanths disparaissent en un rien de temps! Qu'on se le dise! ;o))
Ces températures printanières et le soleil insolent de ces deux dernières semaines ont précipité la fin de la galantherie...ou presque...
Glanthus 'Blewbury Tart'
Il reste quelques irréductibles, des lève-tard pour certains comme le Galanhus woronowii, et tout fous dans leur tête pour d'autres, comme le fantaisiste 'Blewbury Tart'!
Mais la plupart commencent déjà à plier bagage...jusqu'à l'année prochaine!
En gros, cette année, leur période de pleine gloire n'aura duré que 2 semaines.
Tiens, c'est vrai, ça! On pourrait décréter que les 2 dernières semaines de février sont la "Quinzaine de la Galantherie"!
Galanthus woronowii
Et pourquoi s'arrêter en si bon chemin?
En Mars, on pourrait se faire une "Quinzaine de l'Estime de Soi"! (sans aller jusqu'au narcissisme, tout de même!)
En Avril...la "Quinzaine des Beaux Yeux", avec la floraison des Iris, évidemment!
En Juin, la "Quinzaine du Parfum", tiens, pour l'amour des roses, vous l'aurez compris.
Et en Septembre, la "Quinzaine de la Danse"!
Ben oui, comme dirait Fred, c'est la saison des Asters! ;o))
Et j'en passe: une "Quinzaine des Intellos"début Juillet (avec les grosses têtes des hortensias), une "Quinzaine de l'orthographe" en Octobre (je pense aux schizostylis, bien sûr), etc, etc...
Quel programme! Si vous avez d'autres propositions, n'hésitez pas!
Peut-être même qu'on pourrait proposer ça à nos politiques en mal de créativité pour leur propre programme?  Ca meublerait, au moins...;o))
Bon. Puisque nos galanths commencent à nous lâcher, il va bien falloir trouver autre chose..
Et en ce moment, ça commence à se bousculer au portillon!
J'ai fait un petit compte rapide: outre le genre Galanthus, pas moins de 16 autres genres botaniques ont des fleurs en ce moment dans mon jardin! Pas mal, pour un 28 Février, non? Et je n'ai pas compté les pissenlits, véroniques annuelles et autres adventices, juré! Rien que du cultivé!
Et chez vous, combien y en a-t-il?
Tiens, si je vous laissais trouver tout seuls les 16 genres en question, hmmm? Vous aimez bien les petits défis, je le sais!
Allez, je vous mets quelques indices photographiques, mais pas tous! Ce serait trop facile!
Qui saura trouver les 16 noms de genre qui peuvent bien être en fleur en ce moment chez moi?
Rien que du classique, rassurez-vous! A part un, peut-être...
C'est parti! ;o)





(le 3 Mars 2017...La réponse en images....)


mardi 14 février 2017

De la galantherie, et encore de la galantherie! (Galanthus'Wasp' et 'Trumps')

J'espère que vous l'appréciez, la galantherie, au moins?
Parce que je vais vous en rebattre les yeux et les oreilles, mes pauvres amis!
Wasp
Diggory
Certes, quelques hellébores, bruyères, cyclamen, crocus et autres helléborines ont ouvert quelques timides corolles et après-midi (17° selon le tableau de bord de la zeph'car, vers 15h30!!!), mais les rois du jardin, en ce moment, ce sont incontestablement les perce-neige.
Avec ces journées vraiment printanières, ils font la course, entre eux, à qui ouvrira le plus vite ses jupettes!
Et ce soir, j'ai encore quelques petites beautés à vous présenter!
Regardez la photo du haut... et aussi celle de droite. C'est un perce-neige, certes. Taille fine, longues ailes légèrement repliées.... Si vous aviez à lui choisir un nom, vous l'appelleriez comment?
Le premier nom qui vous viendrait à l'esprit ne serait-il pas..."La Guêpe"?
Eh bien c'est son nom! "Wasp", en anglais.
Et si je vous mets à côté le joufflu Diggory que je vous montrais l'autre jour, qui osera encore soutenir que  tous les perce-neige se ressemblent? ;o)
N'est-elle pas fine et gracieuse, ma pette guêpe?
Trumps
Mais c'est pas tout, mais c'est pas tout!!!!
Le petit monde des galanthophiles est tombé en amour, il y a quelques années, quand sont apparus  les premiers perce-neige montrant de vraies taches vertes sur les pétales externes, comme sur les pétales internes (bon, en fait, ce sont tous des tépales, mais vous aurez compris). Il y a en a maintenant toute une série, de Trym à Trimming et à Trymposter, et j'en passe...
Trumps
Mais celui qui a semblé les rendre tous à moitié fous... porte un nom qui, finalement, n'était pas si bien choisi que ça, compte tenu de l'actualité récente....
Eh oui, il s'appelle... "Trumps", le pauvre... ;o))
Toute référence à une quelconque personnalité existant ou ayant existé n'est, heureusement, que purement fortuite!
Il a la réputation d'être bien vigoureux, ce qui ne gâte rien! Notre ami Laurent (qui semble avoir, lui aussi, eu le coup de foudre pour ce Trumps-là) nous le confirmait dans un commentaire du précédent article. Je dois dire que pour un seul bulbe planté l'an dernier, il a déjà montré sa bonne volonté: 4 pousses et pas moins de 3 fleurs!
Et j'adore, moi aussi, ses fières petites moustaches vertes!

Enfin, pour finir la petite série du jour, faut que je vous raconte un truc... quasiment un miracle, ou un signe qu'aurait voulu me faire le Dieu des Galanthophiles, je ne sais pas!
Premier chapitre:
Figurez-vous que, comme chaque année, il y a quelques semaines, j'ai  passé  une nouvelle commande de petits perce-neige (groupée avec les commandes des copines). Pour avoir le plaisir de la découverte, l'an prochain, bien sûr.
Oh, juste 3 ou 4, vu les prix pratiqués par les grands-bretons et autres belges!
Cette année, je me suis dit...bon, la zeph, sois raisonnable... tu en as déjà un certain nombre... et si tu te cantonnais aux espèces qui poussent le mieux chez toi?
Et quels perce-neige poussent mieux ici que nos braves petits perce-neige locaux, les Galanthus nivalis?
Donc, dans la foulée je me commande deux de ses petites fantaisies à lui:
- un nivalis poculiforme (pétales externes et pétales internes de même longueur)
- et une petite nouveauté rigolotte: un nivalis qui fait systématiquement 4 pétales extérieurs et 4 pétales intérieurs, au lieu de trois! "Quad", il s'appelle.
(ici: http://www.srgc.net/forum/index.php?action=dlattach;topic=12390.0;attach=460286;image)
Et flûte... quand je reçois la confirmation de ma commande:plus de Quad disponible!!! Raté! Bon, ben ce sera pour l'année prochaine, me disé-je pour me consoler...
Sauf que...
Deuxième chapitre.
Il y a 2 ans, à cette saison, je me suis pris un petit coup de folie. Je ne me souviens pas si je vous l'avais raconté  ou non...
Sur un coup de tête du vendredi, nous voilà parties, mon amie Ghislaine et moi, pour une virée un peu folle : le samedi matin, dès poltron-minet...hop! dans le TGV. Oui, oui. Direction: Lille! Depuis Lyon, 3h aller, et 3h retour le soir.
Un aller-retour éclair. Pourquoi? Ben pasque...à côté de Lille crèche un certain Thierry Delabroye, pépiniériste de son état, qui a (entre autres trésors) des hellébores à tomber par terre..sans parler des epimedium et autres heuchères.... Et que pas moyen de lui passer commande: fait pas de VPC, le Mossieu Delabroye en question... Et que ce week-end-là, c'était ses journées "Portes Ouvertes".
Alors ni une ni deux, nous voila parties chez les ch'tis.
Le rapport avec les perce-neige? Ben c'est que le Mossieu, il avait une invitée (juré: je ne le savais pas avant d'arriver sur place!). La dame en question s'appelle Arlette Dupont, venait de la Belgique toute proche, et que croyez-vous qu'elle vendit? .... des perce-neige bien sûr!
Pas de bol tout de même!;o))
Je n'ai pas été sage du tout ce jour-là. Trop de tentations pour une pauv'petite zeph sans défense!
Et parmi les petits trésors-pas-prévus ramenés de chez ladite Arlette, deux godets, pas très chers, étiquetés "Ballard Hybrids".
Ballard...Ballard...mais je connais ce nom-là!
Pour les hellébores (celles que je commande chez Ashwood sont issues des sélections d'Helen Ballard, avec des formes particulièrement rondes et régulières), et pour les asters (les Marie, Patricia et autres Helen Ballard bien connus)!
Eh bien, la dame Ballard (et son mari) se sont aussi bien amusés avec les perce-neige, figurez-vous. Et Dame Arlette vendait donc des perce-neige issus des sélections faites par la dame Ballard en question. Des semis, des bulbes multipliés, je ne sais pas trop...
Bref, des plantes, selon Dame Arlette, particulièrement vigoureuses, mais sans pedigree! A la fortune du pot (ou du godet, plutôt).J'en ai donc pris deux, pour voir...
L'an dernier, j'ai eu deux fleurs, une par godet...l'une bien haute, l'autre nettement plus basse. Normales.
Mais cette année....
Troisième et dernier chapitre.
J'y viens.
Il y a quelques jours, en faisant ma tournée des perce-neige du jardin (quasiment un rite!), je vais donc rendre visite à mes "Ballard Hybrids". Oh surprise, que trouvé-je? Trois fleurs ouvertes issues de la plus haute des plantes de l'an dernier...
- une "normale"...
- une "fofolle" avec deux pétales surnuméraires, rayés de vert, et accrochés tout en haut de l'ovaire!
- et surtout... un super-"Quad"!!! J'ai eu beau les compter et les re-compter:il y en a bien 4 externes, et 4 internes!!! Et en plus, la plante est bien deux fois plus haute, et la fleur deux fois plus grande, qu'un nivalis!!!
Un "Quad" de compétition!!!! Elle est pas belle,la vie, comme dirait Jackie? ;o))
Juste quand j'essaie de me trouver un "Quad", et que je ne peux pas! Si ce n'est pas un signe du Dieu des Galanthophiles, ça, qu'est-ce que c'est???
Reste à voir s'il récidivera chaque année... rien n'est garanti! Mais en tous cas, c'est le plus beau lot de consolation que j'aie jamais reçu!

Et puisqu'on a commencé cette promenade galanthe avec une "guêpe", pourquoi ne pas la terminer avec une autre butineuse? Regardez qui j'ai surpris, cet après-midi en train de soulever, elle aussi, les jupes de mes Galanthus melvillei? ;o) Avec ses sacs à pollen tout gonflés de cettte poudre orange qu'elle est allée chercher au coeur de mes petites galantheries...

Bonne Saint Valentin à toutes les petites abeilles et à tous les petits bourdons!






mercredi 8 février 2017

Le retour de la galantherie (Galanthus 'Godfrey Owen')

Non, non, ne rêvez pas, mesdames...Point de faute d'orthographe : il y a belle lurette que courbettes et baise-mains sont tombés aux oubliettes! ;o))  (hélas? )
Je parle de mes petites Galanthes, mes jolis perce-neige  bien sûr.
Ceux qui enchantent mes promenades quotidiennes au jardin en ces longs mois de fin d'hiver. Les petits soleils du jardin de février (ou plutôt,les petites lunes, vu leur couleur).
'Diggory' en 2016
Car Février a beau être, sur le papier, le mois le plus court de l'année, moi je trouve que c'est le plus long! Pas vous?
Cette année, le petit monde de la Galantherie est un peu tourneboulé! Les précoces sont en retard, et les tardifs se sont réveillés de bonne heure!
Par contre, ce qui est sûr, c'est que les 12 mois écoulés ont été plus que bénéfiques à ces petits bulbes! Je n'ai jamais vu autant de jeunes pousses proliférer autour d'eux!
Tenez, par exemple...vous vous souvenez du beau 'Diggory'? Une belle et ronde clochette, en forme de boule, avec de beaux pétales tout gaufrés? Celui-là, là, à gauche, tel qu'il était l'an dernier: une pousse fleurie, et  une petite pousse latérale en guise de promesse. Je m'attendais à 2 fleurs cette année!
Eh bien, c'est lui, le même pareil, qui illustre ce petit bout d'article en haut de la page! Quatre belles poussses (plus deux petites) et pas moins de 6 fleurs en préparation, issues des quatre pousses principales!!!!
'Godfrey Owen'
Ah, elle a bien "pondu", ma petite galanthe en forme de poire!
Mais je suis surtout venue vous présenter  une des nouveautés de cette année (il y en aura d'autres!).

Il s'appelle 'Godfrey Owen', et il est, je crois, unique en son genre!

C'est un précoce, bien sûr, mais surtout, il a une particularité, regardez...

C'est le seul à avoir SIX pétales externes, et SIX pétales internes!

Ce n'est pas un "poculiforme" (ceux dont les pétales internes sont aussi longs que les externes, ce qui donne l'illusion d'un perce-neige à 6 pétales).
Ce n'est pas un "double" non plus: ils n'ont que 3 pétales externes, et une mulitude de petits pétales internes qui leur donne cet air joufflu.

'Dionysus' vu de dessous
'Godfrey Owen' vu de dessous
Tenez, par exemple: à gauche, les petits dessous de 'Dionysus', un vrai double... et à droite, ceux du beau Godfrey!
Interessant, vous ne trouvez pas?

Autre bizarrerie galanthe: 'Anglesey Abbey'. C'est l'un de mes farfelus...
Suivant les fleurs, soit il vous sort trois pétales externes, comme tout le monde... soit il s'en rajoute un petit quatrième (voire, exceptionnellement, un cinquième)!
Soit il a des marques vertes, en bon nivalis qu'il est, soit il n'en a pas..ou très peu!
Il peut aussi jouer les poculiformes, parfois, avec des pétales internes aussi longs que les externes!
Ou un mélange de tout ça!
'Anglesey Abbey' en 2016
Du coup, chaque fleur est une découverte, et je me les guette avec gourmandise...
L'an dernier, il avait été sage. Très sage... Trop sage à mon goût, même!
'Anglesey Abbey' cette année
Mais cette année,sa première fleur ouverte m'a fait un petit clin d'oeil!
Un quatrième petit pétale externe, encore timide, mais bien présent! J'en suis restée tout sourire...

Voilà... c'est tout pour aujourd'hui!
Je voulais juste vous faire partager tout le plaisir qu'il y a, en ces temps de maigre jardinage, à voir fleurir au jardin, sans demander aucun soin, ces braves petites clochettes avec leurs formes et taches variées, ce qui fait de chaque sortie, même par temps gris et froid, un plaisir anticipé et une découverte.... il y en a tant de différents!

Je vous laisse en compagnie du petit Galanthus rizehensis, un pas-bien-haut, certes, mais très précoce, prolifique et acceptant avec bonne volonté l'absence de soleil, pourvu qu'il ait un peu de lumière... brave petit perce-neige...merci!