samedi 24 juin 2017

Un caméléon dans mon jardin ! (Hydrangea Rotschwanz)

D'accord, cette première photo ne ressemble pas vraiment à un caméléon, je vous l'accorde. Mais attendez la suite!
Vous l'aurez peut-être reconnu tout de suite, avec ses pétales twistés comme les pales d'un gros hélicoptère rouge.. eh oui, c'est bien l'Hydrangea 'Rotschwanz'!
Rien de particulier jusque là.
C'est à dire, jusqu'à l'été 2015. Un brave petit Rotschwanz, un peu empoté certes, mais pour la bonne cause, puisque ma terre calcaire risquerait fort de lui être fatale.
Je l'aime particulièrement quand il ouvre ses minuscules fleurs fertiles blanches, comme un petit napperon de dentelle un peu rétro, au centre de ce beau rouge profond qui le caractérise.
Mais ça a commencé à devenir bizarre l'été dernier.
J'ai bien vu apparaître les traditionnels hélicoptères rouges, mais ....tiens donc... deux branches bien costaudes et bien en vue sur le devant ont ouvert... des têtes plates, certes, mais pas hélicoptérées du tout, et ... roses!
Etrange.... une mutation?
Vous vous souvenez du petit nain Grincheux de Blanche Neige?  "Qui diable a mis de l'ordre dans mon beau désordre?" ...ou l'inverse, je ne sais plus... ;o))
Ben oui, il y a un Grincheux qui sommeille dans tout jardinier, j'en suis convaincue. Un petit nain qui se réveille sans prévenir quand Mère Nature se mêle de modifier, derrière son dos, le savant ordonnancement de Son-Beau-Jardin!
Ne me dites pas que vous n'en avez pas un, vous, de Grincheux, qui sommeille à l'intérieur de vous et à l'insu de votre plein gré? Avouez!
J'avais le choix entre les ratiboiser tout drett, ces pique-assiettes-plates, histoire de conserver le bon ordre sacro-saint sur la terrasse ... ou voir venir.
En l'occurrence, ma flemmingite chronique (aggravée par un problème de temps tout aussi chronique!) a réussi à refréner ma grincheusite première, et vous vous en doutez, c'est la deuxième solution, dite "de facilité", qui l'a emporté! o).
Bah, on verra ça l'année prochaine!
Ah ouiche!
Sauf que... Cette année, le problème du temps (celui des horloges et celui du ciel) ne s'est pas arrangé.
J'attendais la floraison pour être sûre de ne prélever que les branches-coucou habillées par Barbie. Les couper? Déterrer si possible les pousses roses, pour  faire le bonheur d'un autre jardinier? Point de décision encore prise...
Arrive la mi-juin. Je guettais l'ouverture des coucous pour enfin sévir....
Ah...les voilà. on attend encore un peu, certaines fleurs tardent à s'ouvrir... et un beau matin. que vois-je?
Vous croyez que Mère Nature a le sens de l'humour?
La fleur qui s'est ouverte m'a laissée bouche bée.
Une tête plate en hélicoptère rouge? Que nenni.
Une tête plate plus classique mais très rose? Pas davantage!
Eh oui, vous avez bien vu: une tête ronde, cette fois, et...blanche!!!!
Mais c'est... c'est... du Grand Nimporte Quoi!!!!
Grincheux s'est réveillé illico. Il est même allé chercher du renfort, son frère jumeau Coléreux (vous savez, celui qui a toujours de la fumée blanche qui lui sort par les oreilles o))...).
Et pis quoi encore????
On se fiche de moi?
Et c'est quoi, le programme pour 2018, hein?
Une tête au carré, noire cette fois?
On un champignon jaune, pourquoi pas? Grrrrr.....
Ou alors,j'ai un hydrangea "macronien". Il a cru que c'était la mode, de mélanger les genres!
Là, je vous le dis tout net, j'en perds mon latin, mon grec, mon or et mon tensia!
Vous avez déjà vu ça, vous?
Impossible de s'y retrouver dans la forêt de tiges enchevêtrées. Des semis? Des branches mutantes? Une copine farceuse? Elle aurait bien du mérite, à aller gratouiller dans ce pot, coincé entre une auge en pierre et une rambarde en fer forgé recouverte d'un épais lierre.
Vous y comprenez quelque chose?????Et puis, ça ne ressemble à rien, c't'affaire!

Je veux qu'on me rende mon Rotschwanz, moi!





Quelques jours plus tard... Le "vrai" Rotschwanz a ouvert plusieurs corolles, et l'intrus n°2, celui qui a la grosse tête, est devenu rose tendre!

dimanche 18 juin 2017

Elles ont vraiment du charme, les nanas, au jardin! (Salvia nana Curling Waves)

On a toujours besoin d'une petite nana, au jardin...n'est-ce pas, les garçons? ;o))
(Ce ne sont certes pas les filles qui me contrediront!)
Et si je vous disais que, ce printemps, j'ai découvert dans une foire aux plantes...une "super-nana"? J'en vois déjà qui ont les yeux qui frétillent!
Et qu'elle ondule comme une vague..
Encore plus alléchant, non?
Une super-nana, donc...une petite sauge, en fait!
Bien rustique, si j'en crois son fan-club... (je n'ai pas encore pu vérifier, ceci dit!).
 Mais surtout, d'un bleu... mais d'un bleu... à faire pâlir de jalousie mes aconits napel!
Un vrai bleu roi profond, qui pour une fois, est assez bien rendu par l'appareil photo!
On dirait qu'elle brille, avec ces reflets qui descendent le long de ses pétales.
En fait, c'est qu'elle est bicolore, bleu et banc. Mais on prend facilement la double petite langue blanche de chaque fleur pour un glaçage qui ferait étinceler ses pétales au soleil..
Vue de loin, ça lui fait des petits yeux coquins!
Chaque tige porte des épis, disposés un peu comme sur une tige de lavande, terminés par une grappe de fleurs émergeant d'un bouton globuleux, qui n'est pas sans rappeler celui d'un origan, je trouve.
Quant à son feuillage, il est sombre et presque purpurescent, surtout au printemps.Et  tout gaufré, presque velouté.
Oh, elle n'est pas bien haute! C'est juste une petite nana, quoi!
Dans les 30 ou 40 cm.
Même si je me suis laissé dire qu'elle pouvait aller plus haut, si on ne la pince pas dans la partie charnue et intime de son individu... (ses tiges, je veux dire, vous aurez tous compris!).
Mais qui oserait pincer une petite nana, non mais! ;o))
Son petit nom complet c'est Salvia nana 'Curling Waves'..les "vagues qui ondulent". Je n'ai pas très bien compris pourquoi, d'ailleurs.
Certes, elles étale ses tiges tout autour d'elle avant de redresser fièrement ses chandelles bleues, mais au point de les traiter de "vagues ondulantes", tout de même... c'est un peu exagéré!
L'autre truc sympa, avec cette petite nana, c'est qu'elle vous en met plein la vue tout l'été, d'après ce que j'ai lu!
Et qu'elle ne craint pas le sec, aussi!
A ranger au rayon des geranium type Rozanne, erigeron karvinskianus et autres gauras, donc. Pas si mal, pour une petite nana!
Et si vous êtes fana des potées, elle aussi, figurez-vous!
Tout pour plaire, je vous dis!
Et même, si vous êtes un (ou une) incorigible"florophage", les fleurs peuvent décorer la salade, puisqu'elles sont comestibles!
Elle est à croquer, je vous assure, cette petite nana! ;o))
C'est peut-être ma découverte préférée cette année! La connaissez-vous?
Il y a juste un truc qui m'inquiète...
Avec les nanas, on n'est jamais sûr...
Tiendra-t-elle ses promesses, cette super-nana, une fois la lune de miel de la première année passée? ;o)