mercredi 29 janvier 2014

De la galantherie à en perdre la "tête"!

J'ai été bien silencieuse, ces derniers temps, c'est vrai...j'espère que vous ne m'en voulez pas?
A ma décharge, il faut reconnaitre qu'il n'y a pas grand chose à faire ou à écrire, au jardin, en ce moment...
Et que les sujets à immortaliser avec ma nouvelle mitraillette (que je ne maitrise pas du tout, pour le moment!!!) ne sont pas légion.
Sans parler du fait que le temps n'incite guère à prendre une foultitude de photos à ras de terre, les genoux dans une terre détrempée et les doigts gourds crispés sur le déclencheur! ;o)
Mais quand même... les fidèles plantounes de l'hiver profitent allègrement de ce mois de janvier super-doux. Gare au retour de bâton, je sais...
Pour les bruyères c'est normal, mais il y a  aussi les Cyclamen coum, le Laurier-tin, quelques primevères même, qui font de timides appartitions.
Les feuillages des narcisses et des Iris réticulés se haussent le col vers des sommets insoupçonnés pour un mois de janvier...Gare à la chute, jeunes imprudents!
Mais ce sont surtout mes petites galantheries, qui sont en avance!
Certes les Galanthus elwessi ssp. monostictus (ex 'caucasicus') ont été fidèles au rendez-vous, de jolies petites gouttes blanches dès le 1er janvier, comme toujours. Pour ce qui est de s'ouvrir, par contre, elles ont bien fait une ou deux tentatives au passage improbable d'un rayon de soleil, mais ont vite refermé leurs corolles, par prudence sans doute!
Mais ceux qui m'épatent surtout, ce sont les Galanthus atkinsii. Ils se multiplient très bien dans ma terre argileuse, presque mieux que les nivalis!  Et ils sont nettement plus précoces, ce qui ne gâte rien!
Mais si je viens vous raconter mes petites galantheries ce matin, c'est que mon jardin a décidé de se faire du cinéma, ces jours-ci!
Oui, oui, il se la joue 'Sleepy Hollow', mon jardin!
Dans la brume et la froideur d'une plate-bande boisée, est apparu soudain...un petit galanthus solitaire, monté sur un destrier vert, à un endroit où nul ne l'attendait....
Et ce n'est pas une légende!
Tremblez, bonnes gens! Voici le Galanthus sans tête!!!! ;o))
Est-ce un semis spontané? Un petit bulbe planté là puis oublié, sans étiquette? Je ne sais...
Mais avouez qu'il a une silhouette qui fait plus envie que pitié! Je ne sais pas s'il réussira à s'ouvrir, mais il a l'air d'avoir la panse bien rebondie!
J'ai tenté de demander quelque explication à mes amis galanthophiles d'outre-manche. Ceux-là, ils devraient s'y connaître! S'il y en a qui perdent la tête pour des galantheries à plusieurs centaines de livres "LE" bulbe, c'est bien eux! ;o))
Je soupçonne quelque malformation ponctuelle pour cette année, due à des conditions particulières.
La petite cupule qui chapeaute les pétales, et qui manque à celui-ci, c'est l'ovaire du perce-neige. Il sera donc plus que probablement stérile.  Et soit il reviendra à la normale, soit il disparaitra même peut-être sans crier gare.... On verra l'année prochaine!
Je vous tiendrai au courant de ce qu'en pensent les spécialistes, promis!
Je souhaite à chacun d'entre vous une très belle année jardinière, pleine de découvertes, et une santé de fer! Gardez bien la tête sur les épaules, surtout! ;o))



 

Postscriptum:

Il s'est entrouvert!
C'est un double! 
Probablement Galanthus 'Dionysus' (planté il y a 4 ans...
je le croyais perdu!) ;o)