dimanche 22 septembre 2013

Devinette quinquennale d'automne (Rodophiala bifida)

Il y a longtemps que je ne vous ai pas proposé une petite devinette! Ca vous dit?
Et celle-là, si je m'attendais à la voir réapparaître!!!!
Je l'avais déjà supprimée de ma base de données, même ! Cinq ans!!! Sans fleurs, sans feuilles, sans rien!!!!
Alors pour une surprise, ça c'est une belle surprise!!!
La (re-) connaissez-vous, cette belle écarlate?
C'est très étrange... une autre belle capricieuse a mis, elle, 4 ans pour refleurir cette année: Eucomis comosa Sparkling Burgundy.  Elles ont toutes deux fleuri l'année de leur plantation, mais ensuite, ces marmottes ont mis des années avant de refaire surface (au sens propre!)
Tu parles de Belles-au-Massif Dormant!!! Sauf que l'Eucomis, lui, me faisait de belles feuilles pourpres, au moins!
Bon. Pas d'indices, pour le moment.... ou peut-être un petit?
Allez, je vous donne un nom: Fugain, années 80.
D'accord, c'est pas pour les "d'jeunss", mon indice! Gnark, gnark, j'adooore vous entendre chercher en musique!!! ;o))

vendredi 20 septembre 2013

Un petit paon enrhumé! (Sedum Neon)

J'adore les Sedum. Je veux dire, ceux aux petits artichauts de printemps, suivis d'un feuillage succulent tout l'été, et de larges ombelles roses ou blanches l'automne venu.
Non pas que je n'aime pas les petits sedum rampants, non! Mais ceci est une autre histoire, nous en reparlerons sûrement!
D'ailleurs, je vous en ai déjà vanté quelques-uns dans le passé, de ces grands Sedum.
Mais il faut que je fasse déjà une parenthèse pour faire amende honorable...
Souvenez-vous...J'avais été très séduite par un nommé Karfunkelstein, beau sedum au feuillage pourpré, assez bas sur pattes, bien droit, bien raide, et qui ne se prenait pas pour une girafe abousée, lui... au contraire des Purple Emperor, Postman's Pride et consorts.
Mouais. C'est toujours vrai! Sauf que. On aurait dû l'appeler Achille, et pas Karfunkelstein.
Certes ses tiges restent bien vaillantes, mais...côté "j'ai un point faible au niveau du pied", il se pose un peu là. J'ai eu le malheur de le placer en bordure d'un massif. Grave erreur.
Chaque fois que je l'effleure en passant la tondeuse au ras du massif ou en nettoyant ses voisines, ou qu'un chat en maraude lui fait un petit câlin (juste un petit câlin du poil des flancs, même pas un saut de carpe à la sauvage, je vous jure!)....eh bien patatras! Le Karfunkelstein en question se retrouve par terre, cassé net au niveau de la cheville. Achille, je vous dis!
Résultat: certes c'est super pour faire des boutures, seulement...il ne reste généralement, au moment de la floraison, que deux ou trois tiges intactes! ;o(((
Avez-vous vécu la même expérience, ou suis-je tombée sur "the" Karfunkelstein avec la maladie des os de verre????? Ce serait bien ma veine, tiens...
Bref, à réserver aux milieux de plate-bandes (malgré sa petite taille), et aux jardins sans vent, sans chat et sans jardinière-désherbeuse aimant se vautrer à quatre pattes dans ses massifs, binette en main!!!!
Voilà. La mise au point est faite.  Passons plutôt à mon chouchou du jour : mon petit paon enrhumé! ;o))
Pourquoi est-ce que je l'appelle comme ça?
D'abord parce qu'il est petit.  30 cm de haut, grosso modo, pour un "grand" sedum, c'est petit, vous me l'accorderez sans peine! Et moi, ça me va bien, 30cm, pour un Sedum.
Ca ne nécessite pas, comme pour les Matrona, Frosty Morn, Garnet Brocade et autres Jaws, que je me souvienne de jouer les coupeurs de tête, au moment de la fête des mères pour leur apprendre à rester "gruppiert"..
Hé... les coups de sécateurs, je me les économise, je vous le dis tout net! Entre les Asters, les Chrysanthèmes et les Phlox, il y a en a bien assez à distribuer, des cours de maintien, au mois de Juin! Un gentil petit-grand-sedum qui se tient tout seul, moi ça me va!
Ensuite, à cause de son nom et de sa couleur. Les paons, ça adore se montrer pour qu'on ne voie que lui, et ça vous chante "Leon!!! Leon!!!"  à tue-tête pour se faire remarquer.
Eh bien, mon chouchou, c'est pareil!
Pour ce qui est de se faire remarquer, il se pose un peu là! Un rose plus vibrant que ça, ça ne se trouve pas tous les jours sous les sabots...d'une jardinière! Flashy?
Peut-être...mais pas à cette saison, je trouve.
(pour une fois je ne donne pas dans la layette et le pastel, vous l'aurez sans doute remarqué! ;o))...)
Il est plus rose que mon joli Mr Goodbud même, très coloré lui aussi, mais qui parait plus améthyste, à côté.
En plus, il a un feuillage vert assez pâle, qui met bien en valeur ses belles galettes rose vif. Très vif !
Donc, il se pavane comme un paon, étale ses galettes très colorées comme autant d'yeux sur la queue du bel emplumé en question, et il (s')appelle:  "Neon!!! Neon!"...Voyez! Comme un jeune paon qui aurait le dez comblètebent bouché!!!
CQFD. Hé hé..(euh...oui, c'est très mauvais, je vous l'accorde, mais ce n'est pas moi qui l'ai baptisé ainsi!!! ;o))...)
Quelques fleurs du Geranium 'Patricia' se sont faufilées à travers sa forêt de tiges...elle en a presque l'air pâlotte, la Patricia! Et pourtant...
Il faudra aussi que je vous parle de Carmen..ou que je vous la chante, peut-être? ;o))
Un peu plus haute (50 à 60 cm), et plus layette , elle a de très grandes fleurs, et se tient bien jusqu'ici. Mais je demande à voir dans un an ou deux. Matrona aussi, se tenait bien au début! Ce n'est qu'au bout de quelques années qu'il a fallu lui apprendre les bonnes manières!
Pas de risque avec Neon, par contre. Décidément, ce Neon m'a "éclairée" sur bien des points! ;o))
En connaissez vous d'autres, des Sedum bas sur pattes et qui se tiennent bien droits?
Ce sont des plantes tellement faciles à vivre! J'en mettrais bien quelques autres dans mes nouvelles plates-bandes, moi!!!




vendredi 13 septembre 2013

Manchons et Frissons, Vin d'Antan et autre Vierge (Echinacea)

Ahhh les Echinacea.
Au départ, vous en conviendrez, c'était une valeur sûre, tout en fleurs l'été et l'automne. Chaque fleur dure longtemps, et fane même sans trop perdre de sa grâce. Des touffes vigoureuses, généreuses, rien à redire je vous dis!
A part peut-être, pour certains, ce petit côté "pleureur" des pétales, qui leur donne un air triste, je trouve (notamment pour pallida,  Hula Dancer...)
Le grand et majestueux 'Magnus', par exemple, m'enchante en rose depuis plus de 15 ans.
Quant à 'White Swan', plus bas, c'est une merveille à mi-ombre depuis plus de 10 ans. De la lumière pendant des mois!
Rien à redire pour les "classiques" donc, en tous cas.
Bon, ce n'est pas moi qui vais me plaindre que tant de nouvelles variétés aient été créées ces dernières années! Mais il y a un "mais". Voire même plusieurs....
Côté couleurs, on a vu arriver d'abord du jaune pâle. Je m'en souviens: coup de coeur immédiat!
Sunrise, c'est son nom.
J'ai déjà eu bien du mal à l'apprivoiser. Il a mis 3 ans avant de prendre de l'ampleur, vivotant jusque là avec quelques rares tiges florales... Puis il  a enfin "décollé" pendant 2 ans.
Sauf que cette année, j'ai bien cru le perdre! Il n'en reste qu'un petit bout...je crois que cet interminable printemps humide lui a donné une pneumonie, le pauvret.
Mais bon, il a survécu, c'est déjà ça!
Un peu chocotte donc. Quel dommage...
Ensuite, ça a été le déluge d'Echinacea!!!
Un vrai déferlement!
En deux vagues successives.
Première vague: les couleurs.
Des oranges, des rouges (le célèbre 'Tomato Soup'), des verts même, que l'on s'arrachait sur les stands, dans les foires aux plantes.
Mouais. Pas éblouie, la Zeph, par ces nouvelles couleurs...
Et bien m'en a pris, car pour tout vous dire, je ne connais personne, parmi mes amies, ici, qui ne les ait perdus en l'espace d'un ou deux ans! (mais je ne demande pas mieux que d'être contredite! ;o))...)
Entre les deux vagues, il y eut même une comète: le 'Double Decker'.
Coiffé d'une houpette de pétales surgissant du cône central  comme la couronne d'une bombe atomique.
Sauf que la bête était chagrine, et la couronne, souvent ébréchée, voire absente....
Pfft... C'est bizarre, je n'en entends plus parler, de la comète!!! ;o))
Et enfin, depuis 2 ans, la deuxième vague: les "moumoutes". Beuark.
Ça a commencé avec Razzmatazz, si je me souviens bien.
Des fleurs énormes, où l’œil est attiré, non plus par les pétales extérieurs, mais par une grosse calotte de pétaloïdes (je crois) au centre,  comme un bonnet de grand-mère en laine bien épaisse, qu'on aurait d'ailleurs enfoncé un peu trop sur la tête de la pauvre aïeule, ce qui lui fait rebiquer les cheveux tout de guingois, en dessous. Vous trouvez ça sexy, vous???? ;o))
Depuis un an ou deux, on les trouve de toutes les couleurs aussi, les moumoutes.
Je n'ai pas l'impression qu'elles soient bien vigoureuses non plus, les pauvres horreurs.... Faut-il s'en plaindre? ;o))
Et puis, comme c'était la mode, on a vu aussi fleurir (enfin..fleurir) tout un tas de nouveaux cultivars aux noms fantaisistes, plus ou moins roses, plus ou moins pourpres...
Là, j'ai essayé. Trois ou quatre. Pour voir.
Déception, là encore. La première année, c'était encourageant...mais au bout de 2 ans, Fatal Attraction, Twilight, Prairie Splendour (faut oser!), Baby Swan Pink... ben c'est Rose Bonnet et Bonnet Rose, je vous jure! Pas chochottes, non, mais au point de vue couleur et forme des fleurs, je suis incapable de les différencier, au jardin! Peut-être les premières fleurs de Twilight sont-elles plus sombres, peut-être je dis bien!
Il y en a de plus ou moins hautes, par contre, c'est vrai. Mais pas au point de les trouver naines ou géantes...elles sont plus ou moins "moyennes", plutôt...
...
Ca va, Zeph, tu as assez râlé pour aujourd'hui? ;o))
Oui, oui, rassurez-vous! Car si je vous en parle aujourd'hui, c'est qu'heureusement, il y a quelques exceptions! Chez moi, en tous cas!
D'abord, une jolie échinacée semi-double blanche. Elle a les bouts des pétales comme effrangés, et on la voit de très loin, lumineuse et bien droite, très florifère, et pas chochotte du tout ici: c'est 'Virgin'.
Ensuite, une vraie "pourpre-fuchsia", aux pétales très fins, assez courts, mais qui du coup se tiennent bien droit autour du cône central, bien à plat!
Et elle garde sa belle couleur jusqu'à la fanaison. Je l'adore! Pas chochotte non plus, elle forme une belle touffe déjà pour sa 2ème année: C'est 'Vintage Wine'.
Et enfin, mon petit coup de cœur de cette année: 'Quills and Thrills', alias "Manchons et Frissons"!
Encore une rose, mais avez-vous vu ses pétales tubulaires près du cœur, qui s 'ouvrent comme une corne d'abondance à mi-longueur? Je trouve ça gracieux comme tout!
'Sunrise' me faisait parfois ça aussi, mais de façon irrégulière.
Et pour sa première année au jardin, j'ai été gratifiée d'une dizaine de manchons et d'autant de frissons. ;o)) Pas mal!
Les premières fleurs n'étaient  pas très régulières, avec des cornes d'abondance qui s'ouvraient plus ou moins loin...mais depuis, ça s'arrange! Je sens que je vais l'adopter pour de bon, celle-là !
Voilà. Je vous ai fait un petit inventaire de mes nouvelles venues et déconvenues. Pas facile de s'y retrouver, dans cette avalanche de nouveautés!!! 
Et vous, quelles sont vos expériences, heureuses ou malheureuses, avec ces nouveaux Echinacea?
Y en a-t-il que vous me recommanderiez d'essayer???? (...ou d'éviter! ;o))...)