mardi 13 août 2013

Un petit secret vert partagé...

Non, non, la photo n'est pas une erreur!
Et oui, les lotus se sont ouverts. J'ai d'ailleurs pris des photos, je vous les montrerai dans quelques jours.... Mais ce n'est pas de lotus que j'ai envie de vous parler ce soir.
Il est 23h30,  mais c'est la dernière soirée douce que je passe cette année avec mes petites filles...
En plus, aujourd'hui, la journée a été un peu compliquée.
Elle a commencé par un cadeau, gâché par une crise de jalousie, quelques larmes, puis une morsure et sa punition... mais elle s'est terminée en beauté, vous allez voir...
Sur les deux princesses, si l'ainée semble très motivée par le jardinage, la plus jeune (3 ans et demi!), figurez-vous, semble montrer des dispositions précoces pour la photographie! Dès qu'elle le peut, elle me chipe mon appareil et mitraille tout ce qui l'entoure. Puis martyrise sa pauvre grand-mère (qui déteste se faire tirer le portrait!) pendant des heures: Tu mets ta main là, Mamie...l'autre comme ça, ta tête là. Non, plus haut!...Bouge p'us!
Quand la dite grand-mère ne se retrouve pas affublée d'un panier en guise de couvre-chef, ou d'une feuille de lierre que le gentil tyran l'oblige à agiter comme un éventail!
Et pourtant...le résultat est très surprenant! La plupart du temps, très réussi! Elle semble avoir un don inné pour le cadrage et la mise au point: peu de ses photos sont floues (pourtant, mon Lumix n'est pas particulièrement accommodant, j'en sais quelque chose, et mes chats en guise de modèle non plus!)
Ce matin donc, fière de mon rôle de grand-mère-encourageuse-de-talents, me voilà partie dénicher chez monsieur Dare-Dare-Titi , "the" outil miracle susceptible de laisser s'épanouir tout à loisir le (peut-être) talent de l'artiste.... Rose fuchsia, l'outil, en plus. A cet âge-là, ça aide! ;o))
Retour dans le jardin-atelier-de-l'artiste, et premiers essais: la main, le pied, tout y passe!
Mais...je vois au fur et à mesure s'allonger la mine de la plus grande (5 ans et demi)...
Pas besoin de vous faire un dessin, n'est-ce pas? ;o))
Toute la journée, nous avons eu droit, non pas à la soupe, mais à la glace à la grimace (c'est davantage de saison! ;o))...)
J'ai eu beau tout essayer, rien n'y fit. Je lui ai prêté mon propre appareil pour rétablir la paix Je lui ai expliqué que je lui trouverais, à elle, un cadeau mieux adapté à ses goûts,...puis laissé re-re-re-regarder la "Fée Clochette et le secret des fées": tu vois, quand elle a trouvé son bonheur, Clochette, ses ailes se mettent à scintiller! Eh bien, ta sœur, quand elle prend des photos, c'est pareil! Ses ailes scintillent, moi je le vois. Pas les tiennes! Quand on aura trouvé ce qui fait scintiller tes ailes à toi, je te ferai un encore plusse-beau cadeau, pour que tes ailes scintillent encore plus fort, promis-juré, foi de Mamie!
Rien  à faire.
Et ce soir, pendant que je rangeais les restes du dîner-pique-nique, grosse crise derrière mon dos! L'aînée avait fini par "emprunter" l'appareil tout neuf de sa soeur ("c'était juste pour faire UNE photo!!!"), et la légitime propriétaire, indignée et se sentant en infériorité physique manifeste du haut de ses 3 ans 1/2, n'avait trouvé d'autre parade qu'une infâme morsure fort mal placée.
Hurlements de part et d'autre... il a bien fallu jouer les arbitres!
Je vous entends rigoler d'ici! Pourtant, je vous assure, quand on est au milieu, ce n'est pas si facile! Ni de garder son sérieux, ni de rester ferme-mais-équitable!!!!
Bref. Après le refus de l'une de demander pardon à sa sœur, les larmes de l'autre geignant sur son anatomie défigurée... la plus jeune s'est retrouvée au lit, privée de Conte-de-la-rue-Broca pour ce soir!
Eh oui, je sais, je suis sévère... ;o)) Mais faut ce qu'il faut: une morsure, ce n'est pas acceptable, vous êtes bien d'accord??Même quand il est légitime de se sentir offensée!
Ensuite, grosse explication avec l'ainée autour d'une partie de petits chevaux. La jalousie, la propriété (c'est comme si moi, j'avais "emprunté" la voiture des voisins, juste pour aller faire UNE petite promenade! Ils auraient dit quoi, les voisins, à ton avis?"), le rôle des grandes sœurs, tout y est passé.
Avec une emphase particulière sur l'avantage d'être une "grande", de pouvoir rester éveillée un peu plus tard le soir, de pouvoir papoter avec Mamie et jouer aux petits chevaux ou au Uno, etc, etc...
Message a priori bien reçu, gros calin et tout et tout.
Là dessus, Conte-de-la-rue-Broca (une petite, l'histoire de la Paire de Chaussures, pour ceux qui connaissent), et hop! au dodo!
Et ma photo toute noire avec une tache verte, dans tout ça, me direz-vous? J'y viens!
Je retourne au jardin... il fait nuit...je savoure la paix retrouvée....
Puis soudain j'avise, juste au pied des marches qui mènent à l'étang, une petite lueur verte familière...
Mais oui! C'est bien une luciole!!!! La première de l'année!
Aussitôt, j'appelle par la fenêtre: "Tu ne dors pas? Viens! Descends, j'ai quelque chose à te montrer!"
Deux petites jambes dévalent l'escalier.
Regarde! Un ver luisant!
Quand il allume sa petite lumière, c'est comme une fée dont les ailes se mettent à scintiller, tu vois?
Et d'expliquer combien elles sont devenues rares, ces petites fées-lucioles qui savent allumer des si beaux lampions verts, qu'elles font briller dans le noir, pour inviter les copines à venir les voir tout en leur montrant le chemin...
Elles ne supportent pas la pollution, dit-on. A croire que le jardin de Mamie reste un endroit agréable à vivre pour les petites fées...
"On dirait une pierre précieuse... Dis, mamie, on peut prendre une photo? C'est pour garder un souvenir, et expliquer à la maitresse et aux copines!"
Ah. La photo. Nous y revoilà! ;o))
Et ma petite grande de se mettre à mitrailler, en pleine nuit, un tout petit point vert quasi-invisible dans un océan de noir plus noir que l'encre!!! (mais avec l'appareil photo de Mamie, car la leçon est pour l'instant apprise; on n"emprunte" pas l'appareil de sa soeur sans son accord! ;o)...).
Bon. Mamie est repassée par là un peu plus tard, pour tenter de faire un peu mieux... et c'est le résultat que je vous ai montré! Au flash, voyez vous-même, c'est tout flou, et la luciole s'éteint!
Mais une fois l'effervescence retombée, et ma petite grande retournée dans sa chambrette (non sans un jeté de bras homérique autour du cou de Mamie et un sourire certes un peu édenté, mais béat ! ;o))..), j'ai voulu vous raconter ma petite histoire de luciole...ou comment une journée catastrophe s'est terminée en beauté, au jardin, dans le noir, autour d'une petite lumière verte, comme un petit secret d'amour entre une grand-mère et sa petite-fille...
Et au moment où j'écris, je forme une prière ardente pour que cette petite lumière brille longtemps dans la mémoire de ma petite princesse chérie, tout comme elle brillera dans la mienne...

dimanche 4 août 2013

Sacred Baby...la suite! (Nelumbo nucifera)

Ben voilà.
J'ai fait une belle boulette en jouant les paparazzi (paparazza? paparazze? ;o))avant même la naissance de la première Fleur de Lotus.
Misère de misère.... C'est bien ma veine: j'ai un lotus...timide!
J'aurais dû m'en douter, remarquez, vu qu'il avait commencé à rosir  depuis des lustres!
Je le guettais 10 fois par jour, mitraillette en bandoulière, pour ne pas râter le grand évènement...
Ah ouiche... eh ben c'est râté: il refuse de s'ouvrir! Un timide, je vous dis, qui déteste la publicité, sans doute. Alors tout un article sur le blog, s'il en a entendu parler, ça a dû lui faire la terreur de sa vie!!!
Du coup, il écarte à peine ses pétales en milieu de matinée, histoire de voir le soleil, ou s'il y a du monde autour, je suppose... et se referme comme une coquille d'huître dès le milieu de l'après-midi! Dodo jusqu'au lendemain!
Déjà, ça, je ne le savais pas, que les fleurs de lotus se refermaient le soir! Vous le saviez, vous?
Je suis allée voir ce qu'on en disait sur le net:  il semblerait que chaque fleur ne dure que 4 jours.
Ben oui, mais on compte à partir de quand??? Quand les pétales s'écartent à peine, ou quand la fleur est toute épanouie??? Ça fait une sacrée différence, nom d'un petit lotus (sacré)!!!
Et comment voulez-vous que les bestioles viennent le féconder, s'il refuse de s'ouvrir le cœur... il n'est pas net, ce lotus, je vous le dis..ou alors, il se trouve trop jeune, peut-être, pour laisser les petits bourdons jouer les tripoteurs de pistil sous ses jupes????
Avec cette forme-là, en plus, il aurait un cœur d’artichaut que je n'en serais pas étonnée...;o))
Remarquez, comme il parait que ça colonise volontiers, un lotus, quand ça se plait, je ne suis pas vraiment pressée de le voir grainer, moi, avec mon étang de poche!
Mais quand même, j'aimerais bien le voir, ce joli cône de bois (ou presque) qui devrait apparaître au coeur de la fleur!
Bref, les photos montrent le stade le plus épanoui que j'aie pu voir... Ce n'est pas que je ne l'aime pas comme ça, ceci dit! Je le trouve craquant en diable, avec sa fleur de pivoine semi-ouverte, et ses dégradés de rose et de vert...
Je continue à faire le guet...Sera-ce pour aujourd'hui? A moins que ses deux compères-boutons, eux, soient plus extravertis??? A suivre donc...je vous tiens au courant! ;o)